Le centre de Paris absent de l’appel à projet Parisculteurs 2019

« La ville de Paris s’est fixé comme objectif de compter d’ici 2020 une trentaine d’hectares dédiés à l’agriculture urbaine. Pour ce faire, elle développe des projets d’agriculture urbaine sur son patrimoine et mobilise les autres propriétaires parisiens autour de cette démarche, notamment grâce à la charte « Objectif 100 hectares », qui vise à développer la végétalisation du bâti et l’agriculture urbaine, et regroupe désormais plus de 70 acteurs du territoire parisien. » Dans ce cadre et chaque année depuis 3 ans, la ville lance un appel à projet. Le règlement est très strict compte tenu d’un cahier des charges qui tient à préserver l’environnement, la nature et ses ressources.

L’appel à projet « Parisculteurs saison 3 » a été lancé en janvier dernier, les dossiers déposés sont en cours d’instruction, les lauréats sélectionnés par un jury comprenant des représentants de l’Hôtel de ville et des spécialistes seront connus en juillet. Les travaux concomitants de déploiement démarreront aussitôt selon l’annonce faite par la mairie. Cette année le Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis est partenaire de Parisculteurs 3 ainsi que les villes de Fresnes et de Montreuil et différents partenaires.

Si pour la saison 3 aucun projet ne sera déployé dans les arrondissements du centre de Paris, l’n passé, l’an passé 2 projets nous concernaient, d’une part l’aménagement de la toiture du Centre Pompidou et d’autre part la résidence intergénérationnelle appelée Célestins au 30, quai des Célestins.

Le projet « Quand le jardin s’invite au musée  » a permis l’aménagement de la toiture en espaces diversifiés mêlant lieu de détente et potager, les sacs de culture étant  entretenus par les collaborateurs du Centre, La transformation des bardages en surfaces d’expositions d’œuvres d’art permet de penser la terrasse des bureaux comme une extension du musée, car celles-ci sont visibles par les visiteurs de la Grande Galerie ! 280 m2 ont été aménagés, le cente a créé des arrivées d’eau et les visites sont possibles en semaine de 8h00 à 20h00 par groupe de 19 personnes maximum.

« L’Hôpital des Plantes » est né du constat que, chaque jour, des fleuristes jetaient leurs invendus, délaissaient les plantes qui n’étaient plus en fleurs, quand les particuliers abandonnaient eux aussi des plantes trop prolifiques et les communes remplaçaient régulièrement leurs massifs floraux. Le but est de recueillir ces végétaux rescapés et de les soigner avant de les commercialiser. Le projet propose également des ateliers à destination des résidents autour notamment du jardin, de l’alimentation et du recyclage.

Nous espérons que la saison en 4, l’an prochain, permettra a nouveau que des projets du centre de Paris soient proposés d’autant qu’il s’agira de l’année de la fusion des 4 arrondissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *