Combien coûte Paris-Plages ?

Paris- Plages 2019 touche très bientôt  à sa fin.  Cette 18ème édition devrait enregistrer une fréquentation en augmentation du fait des baignades organisées dans le bassin de la Villette et de différentes améliorations apportées par ailleurs. Cette année la mairie a souhaité davantage d’animations sous forme de tournois, d’ateliers ludiques sur l’électronique…

Quant aux lieux réservés plus spécifiquement à Paris-Plages dans le centre, notamment dans les 1er et 4ème arrondissements, des aménagements nouveaux, des ateliers pour les enfants ont été installés, outre les activités sportives habituelles, les transats, les brumisateurs, les palmiers, les fontaines d’eau, les buvettes, les glaciers, des coins pique-nique, des cours de danse, de même que des jeux (échecs, pétanque…) et de la musique. Les concerts donnés devant l’hôtel de ville ont attiré les foules voire trop de foule pour laquelle la sécurité est toujours difficile a organiser…

Il n’y a plus de sable depuis 2017 suite à l’affaire Lafarge en Syrie mais aussi pour des raisons environnementales.

Indéniablement l’opération Paris-Plages copiée par d’autres villes en France et à l’étranger est un succès et a été appréciée lors de la canicule.

Cependant, en ce qui concerne le coût de cette opération et son financement, les informations sont parcellaires ou ne sont pas publiées, ce qui est regrettable. On parle de plusieurs millions d’euros mais des partenariats sont noués aussi avec des partenaires privés (plusieurs dizaines). Il est donc difficile de connaître la part véritablement à la charge de la ville. Rappelons qu’en 2012/2013 la mairie de Paris avait été soupçonnée de favoritisme et le parquet avait ouvert une enquête et mené des perquisitions. Raison de plus pour ne laisser planer aucune ambiguïté sur l’utilisation des deniers des Parisiens et des Parisiennes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *