Des avancées enfin sur les contre-terrasses illégales de la rue Bourg-Tibourg

Nous soulignons souvent les abus en matière de terrasses du fait de comportements peu scrupuleux d’exploitants de bars et de restaurants. Ils installent des terrasses non autorisées devant leur commerce ou ont une conception extensive de l’autorisation qui leur a été donnée. Si bien que les cas en cause sont légion.

A plusieurs reprises à été signalé l’exemple de la placette appelée abusivement « place Bourg-TIbourg » dans le 4e arrondissement non loin de la mairie,  qui est en fait le prolongement de la rue éponyme entre la rue du Roi de Sicile et la rue de Rivoli. Un véritable cas d’école.

Après bien des actions des uns et des autres et de la mairie de l’arrondissement, y compris une action en justice qui s’est conclue par un échec, il semble que cette place pourrait voir disparaître les contre-terrasses qui non seulement réduisent l’espace piétons mais l’enlaidissent. Restera aussi ensuite à régler la question du stationnement des motos qui occupent le peu de surface restante. Rappelons que la mairie avait même, malgré cette situation, autorisé il y a quelques années, l’installation d’un manège en son milieu. Autant dire que de place il n’en restait plus rien!!

Le vent semble cette fois véritablement tourner, approche des élections municipales, « ras le bol » et lassitude des riverains ? Sans doute les 2 à la fois vont enfin venir à bout de cette situation ubuesque, illégale et dangereuse en cas d’incendie…

A ce jour seules 3 brasseries sur les 5 ayant colonisé la place ont enlevé ces sortes de cabines fermées.

Il semble qu’après une campagne de verbalisation quotidienne et une concertation avec la mairie ce résultat ait pu être obtenu en contrepartie d’une extension des terrasses autorisées et une harmonisation de l’aspect de celles-ci. Cependant des réticences subsistent et la victoire ne sera totale que lorsque les 2 établissements ayant installé les contre-terrasses les plus imposantes, les démonteront, ce qui n’est pas encore totalement assuré.

Quelle masse d’énergie faut-il déployer pour remettre des contrevenants sur le droit chemin. C’est affligeant !

1 commentaire

  1. Bien, mais…
    il me semble avoir lu que la contrepartie est l’ « EXTENSION des terrasses autorisées »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *