Deux expositions de vacances

Août est le mois de l’année où certains aiment flâner dans Paris mais avec la pandémie mieux vaut porter un masque. Les Parisiens sont partis en vacances. Du fait du Covid il y a peu de touristes et les bousculades pour visiter la ville et ses musées sont rares. Deux expositions qui ont retenu notre attention sont proposées dans Paris Centre.

 

Tout d’abord au Pavillon de l’Arsenal l’exposition gratuite  « Champs Elysées histoire et perspectives » nous mène  jusqu’au 06 septembre sur cette avenue connue dans le monde entier mais « Trois siècles après leur création, voitures, bruit, pollution, tourisme, globalisation de l’offre commerciale, jardins délaissés nuisent à l’usage de l’avenue et à son appropriation par les Parisiens qui ne représentent plus que 5% des usagers de l’avenue. Face à ce constat un peu triste de l’étude menée à l’initiative du Comité Champs-Elysées par Philippe Chiambaretta, avec la collaboration d’une cinquantaine de pros, le Pavillon de l’Arsenal questionne son état actuel. Mais aussi les problématiques issues de l’ambition moderne. Rafraîchir et végétaliser l’avenue, rendre les sols plus perméables, faciliter les mobilités…valoriser le patrimoine ou encore permettre aux habitants de se réapproprier leurs Champs Elysées. …Pour tenter de trouver des réponses, la Pavillon de l’Arsenal invite tout un chacun à l’éventuelle métamorphose vis des débats, ateliers pédagogiques et autres conférences. » 

 

Pavillon de l’Arsenal,  21 boulevard Morland (4e). Tous les jours de 11h00 à19h00 sauf le lundi

 

L’autre exposition est celle dénommée « Picasso et la bande dessinée » qui est présentée au Musée Picasso jusqu’au 03 janvier 2021

« L’exposition est découpée en deux temps : le parcours nous montre d’abord les bandes dessinées dont l’artiste était friand, comme Pim Pam Poum de Rudolph Dirks, et qui l’ont poussé à créer, lui aussi, des bandes dessinées. On retrouve alors les dessins de Picasso, ceux pensés pour les enfants, et ceux qui possèdent une dimension plus politique, attaquant le dictateur Franco à grand coups de caricatures

La deuxième partie de parcours «donne un tour d’horizon sur l’influence de Picasso dans le monde de la BD : de nombreux auteurs et dessinateurs rendent hommage à l’artiste en l’intégrant comme personnage dans leurs histoires, ou en représentant ses œuvres les plus célèbres dans leurs cases. Le nombre d’œuvres exposées est une preuve impressionnante de l’influence de Pablo Picasso dans la culture et auprès de ses pairs. En admirant les planches d’HergéGotlib, Geluck, Spiegelman et bien d’autres, on apprécie d’autant plus la diversité et l’impact que l’artiste et ses créations ont eu sur le monde.

Picasso et la bande dessinée, voilà un duo surprenant mais toujours intéressant »

 

Musée Picasso 5 rue de Thorigny (3e) ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00 sauf le lundi.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *