La mairie se penche enfin sur le sort de la Fontaine des Innocents

Il aura fallu des années d’inertie de la la part des autorités et une pétition ayant recueilli plus de 3 000 signatures, lancée en mars par l’ADRAQH (Association pour la défense des riverains et l’animation du quartier des Halles) pour qu’enfin on se préoccupe de cette magnifique fontaine renaissance. Rappelons qu’elle est l’œuvre de l’architecte Pierre Lescot et les sculptures de Jean Goujon.

Le sous-directeur du patrimoine et de l’histoire de la ville de Paris sera à la tête du comité scientifique chargé de la restauration. Il sera assisté dans sa tâche de la responsable de la conservation des œuvres d’art religieuses et civiles à la mairie et de la directrice du musée Carnavalet.

La première étape sera de déterminer le protocole de restauration de cet ensemble du XVIe siècle qui se délitait inexorablement au fil des jours ….et faisait la honte du quartier et de Paris.

Mais ne nous y trompons pas, s’il s’agit d’une excellente nouvelle, il va falloir attendre plusieurs années encore pour que cet ensemble refonctionne. Il est question de lancer les appels d’offres pour les travaux et l’alimentation hydraulique en 2021, l’architecte ne sera nommé qu’en 2020.

Le coût de la restauration, voire quasiment le relevage de la fontaine est estimé à 5 Millions d’euros qui seront pris en charge par la Ville, l’État et peut-être pour une partie par du mécénat.

Il est intéressant de souligner qu’en 2022, si ces travaux sont terminés, la remise en ordre de la fontaine correspondra au 500ème anniversaire de la naissance du poète Joachim du Bellay dont la place porte le nom.

Le Maire du Ier arrondissement Jean-François Legaret ne cache pas sa satisfaction et demande que soit restitué le square qui se trouvait autour de la fontaine avant les grands travaux des Halles en 1970

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *