La préhistoire et l’art moderne confrontés au Centre Pompidou

Les avis sont unanimes, l’exposition qui vient de s’ouvrir au Centre Pompidou jusqu’au 16 septembre « Préhistoire, une énigme moderne » est remarquable. Elle montre avec brio comment « l’art moderne s’est inspiré de la préhistoire » ?

Le plus bel exemple qui caractérise cette inspiration est sans doute la statuette en ivoire de 15 cm de haut appelée « Vénus de Lespugue » découverte en 1922 en Haute-Garonne qui a « rendu fous Picasso et Giacometti » …, « elle condense tous les cycles de la vie en une seule forme, naissance-adolescence – maternité et maturité… » ce qui en fait un modèle unique pour les qu’elle a inspirés.

L’originalité de l’exposition dont la scénographie est très soignée repose sur la mise en lumière par un parcours chronologique le traitement de la préhistoire par les artistes importants des XXe et XXIe siècles (Miro, Louise Bourgeois, Cézanne, Paul Klee, Yves Klein…), une sorte de retour sur le passé. 300 œuvres sont présentées

Les musées de l’Homme te d’archéologie de Saint-Germain en Laye ont collaboré à cet événement.

De 11h00 à 21h00 tous les jours (sauf mardi). Nocturne le jeudi jusqu’à 23h00.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *