L’atelier Jean Roger, un esprit indémodable dans la modernité

Il est des lieux qui nous plongent dans une passé où Paris regorgeait d’artisans particulièrement dans les arrondissements du centre. C’est le cas de l’atelier Jean Roger qui se trouve 23 rue les Tournelles et que François Roger  a repris, après son père et son grand-père qui l’avait créé. La devanture au demeurant modeste et quelque peu rétro cache un atelier de céramiste rendu célèbre par des productions qui ont conquis toute une clientèle  internationale.

Jean Roger arrivant de son village du Lot et Garonne en 1947, eut en effet l’idée de créer des animaux , des « vases clous », des services à orangeade et autres objets qui connurent rapidement du succès, à l’instar des productions des céramistes de Vallauris. Entre  les animaux dont la célèbre grenouille verte, les bougeoirs tulipe ou flamme, la collection, d’objets de décoration exotiques en forme de palmier, d’ananas ou d’artichaut, puis les lampes inspirées d’ornements chinois, les grandes maisons de couture, les décorateurs et les designers passent commande et s’inspirent aussi des créations de Jean Roger quand les clients de Jackie Kennedy à Hans Knoll se bousculent pour acheter des pièces. Lors des fêtes de Persépolis organisées en 1971 par le Chah d’Iran, les invités étaient éclairés par des milliers de bougeoirs produits par la maison Jean Roger. En 2008, au bord de la fermeture, le flambeau de la maison passe aux mains de son fils François. Elle est alors tenue par Jean-Jacques Roger, le fils du fondateur à l’origine de bien des nouveautés et améliorations dans les productions, notamment en ce qui concerne les couleurs, .

François Roger qui exerçait le métier de sommelier, ne pensait pas reprendre la suite, mais voulant poursuivre l’histoire commencée 60 ans plus tôt, il se décida à suivre une solide formation (modelage, tournage, sculpture, dessin…) pour donner un nouvel élan à l’affaire. C’est ainsi que la marque a pu être relancée avec d’autres produits que la grenouille tout en maintenant des productions qui avaient fait sa renommée. L’atelier collabore désormais avec de grandes maisons pour des pièces uniques ou des créations qui rencontrent un succès certain auprès des clients qui apprécient ce savoir-faire.  Savoir-faire  qui consiste à « peser, façonner, sécher, cuire, émailler… chaque étape est mesurée, cadencée, calibrée précisément pour assurer l’excellence du produit en toutes circonstances. »

Signe de la réussite de la 3ème génération, un espace d’exposition réservé aux professionnels, accolé à l’atelier, va bientôt ouvrir et permettra d’apprécier et de connaître l’ensemble de la gamme des créations et des productions de Francois Roger. Restera pour parfaire la mue de l’entreprise à créer un site de e-commerce qui est à l’étude.

L’atelier Jean Roger pourrait se résumer avec cette phrase figurant sur son site, un « savant mélange entre histoire et innovation, entre la valeur sûre des lignes classiques et l’effronterie d’une certaine modernité. »

Ouvert tous les jours de 09h00 à 19h00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *