Le chantier de la Bourse du commerce dédié à la collection Pinault avance bien

Au-delà des commentaires de ceux qui affirment percevoir, dans la future installation de la Collection Pinault qui sera présentée dans les locaux de l’ancienne Bourse du commerce dans le quartier des Halles, un pendant à la collection Bernard Arnault à la Fondation Vuitton, le futur lieu artistique parisien se veut en réalité diffèrent.

En effet, « dédiée à l’art contemporain… la collection (NDLR : Pinault) présentera des accrochages thématiques et des expositions monographiques, mais aussi des productions nouvelles, des commandes, des cartes blanches et des projets in situ. Ouverte à tous les publics et à toutes les disciplines artistiques, la Bourse de Commerce propose des programmes pédagogiques, des conférences et rencontres, des projections et concerts, des performances. »

Interrogé à ce propos, Jean-Jacques Aillagon ancien ministre de la culture et ancien directeur général de Pinault Collection, n’en a cure et martèle d’abord qu’à partir de l’ouverture au printemps  2020, « le lieu accueillera des œuvres de la collection du milliardaire et mécène français mais aussi des emprunts d’autres institutions. » Cette future adresse culturelle veut simplement s’imposer comme une étape incontournable et c’est en ce sens que l’on peut parler de duel entre les 2 protagonistes mais finalement ces deux sites ne seront-ils pas complémentaires ? D’ailleurs fin 2020 il est déjà question aussi d’une autre complémentarité puisque le Centre Pompidou et ce futur musée d’art contemporain s’associeront pour une exposition commune sur un artiste dont le nom n’a pas été révélé pour l’instant.

Nous pouvons d’ores et déjà annoncer que 10 expositions seront organisées chaque année sur les 7 700 m2 qu’offre ce magnifique bâtiment encore en cours de rénovation (notamment les 1 400 m2 de fresques) sous la houlette de l’architecte japonais Tadao Ando et de Daniel Sancho, directeur de la maîtrise d’ouvrage.

Rappelons que Martin Bethenod a été nommé en mai dernier directeur général délégué de Pinault Collection et de son musée, fonction qui s’ajoute à celle de directeur de Palazzo Grassi à Venise. Il a travaillé pour le président du Centre Pompidou, a été rédacteur en chef adjoint et directeur du développement de « Connaissance des arts » et rédacteur en chef-magazine de « Vogue France ». il fut aussi Délégué aux arts plastiques ministère de la Culture et de la Communication et commissaire général de la FIAC, Foire internationale d’art contemporain de Paris.

Le secrétariat général a été confié à Sophie Hovanessian qui a œuvré au Musée Jacquemart André, au Centre Pompidou comme directrice de la production, à Paris Musée qui gère les musées de la Ville de Paris, aux musées nationaux et Galeries nationales du Grand Palais et à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint-Laurent.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *