Position du candidat LREM à la mairie de Paris sur l’insécurité, les nuisances nocturnes et les incivilités

Dans les cadre de nos échanges avec les candidats à la mairie de Paris, nous vous communiquons les réponses que nous avons reçues de Benjamin Grivaux  sur la sécurité, les nuisances nocturnes et les incivilités.

Une vraie police municipale de 5000 agents avec des missions élargies et beaucoup plus présente et visible dans l’espace public.
– Les agents interviendront systématiquement en cas de flagrants délits commis sur la voie publique tels que les vols et les agressions. Les personnes qu’ils auront interpellées seront ensuite remises à la police nationale.
– Les agents seront présents le soir et la nuit, pour sécuriser les rassemblements festifs, amener les personnes en état d’ébriété au poste, faire respecter les arrêtés sur la vente et la consommation d’alcool, et assurer une présence rassurante.
– Les agents se déplaceront dans les immeubles d’habitation,pour faire cesser les petits troubles à l’ordre public et les incivilités, en particulier les tapages nocturnes.
– un numéro dédié et une application smartphone « Paris Police » seront mis en place.
– Des brigades spécialisées seront installées notamment une brigade fluviale pour réguler la vie nocturne sur les quais.
 
Nous poursuivrons également le maillage de nos quartiers par des caméras du Plan de vidéoprotection de Paris (PVPP) en visant 5 000 caméras d’ici 2026 dans les rues, en modernisant le réseau et nous ferons de la lutte contre les nuisances sonores une priorité.
La clé est de pouvoir intervenir très rapidement pour constater, sanctionner les comportements et assurer ainsi la tranquillité des riverains.
– Nous déploierons massivement des radars sonores, les « méduses » développées par BruitParif, pour identifier en temps réel les nuisances.
– Nous mettrons en place des contrôles automatiques et une verbalisation renforcée. Un deux-roues débridé qui traverse Paris d’est en ouest réveille 80 000 personnes. On perd neuf mois de vie en bonne santé à Paris à cause du bruit.
– Cette police municipale sera aussi une police de la propreté. Nous serons intransigeants et multiplierons par deux le montant de l’amende pour incivilité, de 68 € à 136 €.
Nos interlocuteurs espèrent que ces mesures et l’ambition qu’elles révèlent pour un retour à la sécurité et la tranquillité des Parisiens répondront à nos attentes et à celles de nos adhérents. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *