Recrudescence des cambriolages dans le centre de Paris, la police nous livre ses recommandations

Publiés fin août dernier, les chiffres du ministère de l’Intérieur font état de 5701 cambriolages recensés sur les six premiers mois de l’année dans la capitale. Soit une hausse de 18% par rapport à l’an passé !

Ces données sont inquiétantes car la tendance nationale est plutôt à la baisse sur la même période (- 5,67%).

La « montée en gamme » de certains quartiers, notamment ceux du centre de Paris, expliquent cette hausse qui a été aggravée cette année par la canicule, les fenêtres ouvertes étant un bon moyen de pénétrer sans effraction dans les appartements.

Le plus souvent les cambrioleurs sont bien organisés, ils agissent avec la plus grande discrétion, en principe en plein jour lorsque les occupants sont au travail ou absents. Ils choisissent des immeubles cossus dans lesquels des appartements sont inoccupés voire dévolus à la location saisonnière…

Des échanges récents que nous avons eus avec la police, il ressort qu’il appartient à chacun d’entre nous de faire preuve de prudence et de vigilance.

Plusieurs recommandations nous ont été faites. Tout d’abord, il nous a été rappelé qu’il ne fallait en aucun cas mettre les clés de son domicile dans sa boîte aux lettres dont l’accès est très facile avec un pass. Il est vivement conseillé d’installer une alarme, leur prix ayant sensiblement baissé, le bruit de la sirène fait fuir les cambrioleurs. Votre serrure de porte d’entrée doit toujours être fermée à double tour. Il est très imprudent de mettre son nom sur un trousseau de clés. Lors d’un déménagement, il est utile de remplacer la serrure (les spécialistes conseillent la serrure multipoints A2P). Par principe tout ce qui peut retarder l’action du voleur est utile comme l’existence d’une porte blindée, de fenêtres anti effraction, de codes d’accès plus sécuritaires que le vigik car nombreux sont les badges en circulation qui permettent d’accéder un peu partout…

Nul besoin non plus de signaler qu’il est inopportun de détenir chez soi, valeurs et autres bijoux, tout ce qui est peu encombrant et peut être rapidement et facilement revendu. Par principe les objets de valeur sont à photographier pour faciliter les recherches de la police et pour l’indemnisation de l’assurance.

Il est préconisé aussi d’observer les allées et venues de personnes inconnues qui sont en repérage et de renforcer votre vigilance lors des périodes de vacances. Ce n’est pas pour rien que la police a lancé, voilà plusieurs années, l’opération « Tranquillité Vacances ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *