Un vote qui sonne comme un échec

Quel désintérêt ! Quel désaveu pourrions-nous même ajouter!

Le vote organisé à grands renforts de publicité pour donner un nom et choisir la mairie du futur arrondissement né de la fusion des 4 premiers a quasiment tourné court. Seulement 24,5% des Parisiens concernés (20% selon certains quotidiens) ont voté, avoue la mairie. Un échec de la « campagne » conduite avec l’appui pourtant de la presse. Campagne qui n’a finalement pas intéressé les Parisiens blasés et las de toutes ces agitations puériles qui, sur le fond, ne répondent pas aux véritables enjeux tels que la propreté, les embouteillages permanents, le bruit, le tourisme de masse et la promotion permanente de la fête avec son aéropage de nuisances.

Ce n’est pas le regroupement des 4 premiers arrondissements qui va changer grand-chose aux yeux des habitants qui ont donc « boycotté » cette consultation mascarade dont les résultats étaient courus d’avance.

Mais peu importe, l’équipe en place avance et applique une réforme qu’elle mène avec radicalité. A-t-elle simplement conscience qu’elle pourrait peut-être ne pas profiter de sa mise en œuvre ?
Pour l’instant, qu’on se le dise, les 4 premiers arrondissements se dénommeront « Paris Centre » et la mairie de cet ensemble fusionné sera la mairie du 3e. Quel joli scoop !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *