Une immense grue pour restaurer Notre-Dame

80 mètres de haut avec sa flèche, telle est la taille de la grue qui vient d’être installée au pied de Notre Dame. Personne ne peut la manquer. Pointant vers le ciel, elle domine en effet le centre de Paris et servira à démonter les 10 000 tubes de l’échafaudage enchevêtrés soudés par les feu et recouverts de plomb qui se trouvent sur la voûte de la cathédrale, soit un poids de ses 250 tonnes. L’opération la plus délicate du chantier.

Cette grue qui a vocation à rester pendant toute la durée du chantier a été construite spécialement par l’entreprise Potain-Manitowoc à Avermed dans l’Allier. Il s’agit de la plus grande grue d’Europe actuellement en fonction. Comme le relate « Le Parisien », 40 camions auront été nécessaires pour acheminer ce gigantesque Mécano en pièces détachées. La capacité de levage de cet engin est de 8 tonnes et pour ce faire un transformateur arrivé par barge sur la Seine permettra de l’actionner. En raison de la durée des travaux, nul doute que les Parisiens vont s’approprier cet immense ensemble qui fera partie de leur environnement quotidien durant plusieurs années.

Concomitamment à l’édification de la grue munie d’un ascenseur, un échafaudage « léger »est installé autour de celui qui subsiste sur le toit. Des cordistes emprunteront cette structure. Ce qui permettra d’accéder plus facilement à l’échafaudage qui doit être enlevé.

Pendant ce temps le tri des gravats continue. Quant à la messe de Noël, il importe de souligner qu’elle n’a pas été célébrée à Notre-Dame pour la 1ère fois depuis 216 ans! Mais un Te Deum vient d’être annoncé pour le premier anniversaire de l’incendie.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *