Le concours d’aménagement du parvis de Notre Dame est lancé

Cité  comme « l’adjoint aux mille projets parisiens » par Le Figaro du 10 juin, Emmanuel Grégoire a indiqué à la presse « Le monde entier va scruter ce que nous ferons sur le parvis de Notre-Dame de Paris ».  L’élu vient en effet de lancer le concours d’architectes international pour un démarrage des travaux annoncé en  2025. Ce dossier pour lequel une mission avait été  menée dès le 7 décembre 2015 à la demande de François Hollande afin de repenser à horizon 25 ans,  le réaménagement des 22ha de l’Ile de la Cité avait, lorsque le rapport remis l’année suivante par Dominique Perrault avait été publié, créé polémique tant le projet apparaissait déphasé pour ce lieu chargé d’histoire, le cœur de la capitale depuis la nuit des temps. C’est donc avec étonnement que nous voyons réapparaitre le même Dominique Perrault comme président du jury qui sélectionnera le lauréat ? Le maire de Paris Centre qui n’aura guère son mot à dire a déclaré que ces travaux « doivent nous inspirer de l’humilité« .   C’est vrai et il en faudra après toutes les bévues d’aménagements non réussis dans la capitale et les critiques nombreuses qui ont trouvé leur plus forte expression au travers du hashtag #saccageParis# !

Nous ne rappellerons pas ici les « curiosités » de l’aménagement de Dominique Perrault sur lesquelles nous nous sommes déjà exprimés  ni les modalités de la pseudo consultation lancée par les édiles parisiens. Notre message est de souligner que point n’est besoin de projet révolutionnaire. Simplicité, prise en  compte de la cathédrale, accueil et circulation adaptée pour les visiteurs doivent rester les axes guidant le choix des décisionnaires. Ce site ne peut devenir un centre commercial et un lieu de fêtes prolongé par des barges en bord de Seine. Une folie!  L’histoire et une partie de nos racines chrétiennes symbolisées par ce site plaident pour un projet respectueux du passé et des hommes. Il serait inimaginable de balayer les siècles passés sous prétexte de modernité et de vouloir apparaitre de son temps. Le parti pris du minéral et du banal souvent retenu pour ce type de projet ne peut prévaloir pour ce haut lieu. Il mérite bien mieux! L’aménagement devra être à la hauteur du site et des attentes des Parisiens et des visiteurs « avec humilité et le regard du monde entier » comme l’ont perçu certains élus cités plus haut.

Les Parisiens seront vigilants. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.