Les journées du patrimoine 2020 dans Paris Centre

Les habitués des Journées du patrimoine ont craint ces derniers mois l’annulation de l’édition 2020 pour cause de pandémie. Il n’en est rien désormais puisque celles-ci ont été maintenues pour le week-end des 19 et 20 septembre. Comme chaque année, afin de faciliter votre choix si vous bravez le Covid, nous vous indiquons les sites de Paris Centre qui participent à cette opération.

Nos quartiers sont riches d’un patrimoine immense, aussi avons-nous tenté de vous donner un panorama varié de destinations possibles car, outre les visites annoncées, des ateliers (y compris pour les enfants), des projections de films, des parcours guidés par les occupants des lieux eux-mêmes sont proposés.

Bien sûr, le Louvre est en première ligne et offre en petits comités des visites commentées sur sa propre histoire, sur le Jardin des Tuileries mais aussi sur ses collections comme l’Egypte par exemple. Non loin de là, l’Oratoire du Louvre sera ouvert et un circuit spécifique est proposé autour du Palais Royal (ministère de la culture, Conseil d’Etat et Conseil Constitutionnel). A quelques dizaines de mètres, la Banque de France a autorisé la visite de la fameuse galerie dorée de l’ancien Hôtel de Toulouse qui est à l’origine de la galerie des glaces du château de Versailles. Après avoir parcouru quelques coudées, la bibliothèque de l’INHA (Institut national de l’histoire de l’art) ouvre la spectaculaire salle de lecture Labrouste.

Une spécificité est à noter à l’Elephant Paname (10 rue Volney 2ème arrondissement) où sont présentées les œuvres des diplômés de l’Ecole Boulle.

Dans le Marais, l’art du XVIIIe siècle est mis en avant au musée Cognacq-Jay installé dans l’Hôtel de Donon. Incontournables, les Archives nationales installées dans l’Hôtel de Soubise ouvrent leurs portes avec 2 expositions, l’une sur l’histoire de la police et l’autre sur les lettres oubliées. Des conférences sur la restauration des œuvres d’art (vitraux, tableaux…) se tiendront à l’Hôtel d’Albret. Les grands classiques de ces journées que sont le musée des Arts et Métiers, l’Hôtel de ville de Paris ont eux aussi répondu présents pour cette manifestation, comme l’ont fait le musée Carnavalet avec une étonnante balade urbaine, la Caserne des Célestins de la Garde républicaine (avec démonstrations de tous les métiers traditionnels liés aux chevaux et aux cavaliers), l’Hôtel de Sens qui abrite la bibliothèque Forney et l’Hôtel de Beauvais où est installée la cour administrative d’appel sans oublier l’impressionnant Mémorial de la Shoah à quelques mètres et ouvert pour l’occasion.

Après avoir suivi le parcours sur les fontaines de Paris Rive Droite entre l’Hôtel Carnavalet et les Halles, la Rive Gauche n’est pas exempte de sites exceptionnels tels la Sainte-Chapelle et plus inhabituel, le tribunal de commerce qui ouvre exceptionnellement (salles d’audience, escalier à double révolution…).

Attention les places sont le plus souvent en nombre limité. Il faut donc consulter les sites des lieux que vous choisirez pour connaître les horaires, les tarifs, la localisation du rendez-vous et réserver s’il y a lieu. Et surtout n’oubliez pas votre masque.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *