L’insécurité grandit à Paris

Dans une récente étude publiée sur les violences et les cambriolages au cours des années 2016 et 2017, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) a analysé les crimes et les délits selon les lieux et les plages horaires où sont intervenues les infractions.  Le 2e arrondissement est parmi les endroits du Grand Paris où les infractions sont nombreuses. Les conclusions sont édifiantes. On apprend ainsi que lorsqu’un cambriolage est commis, il augmente le risque d’un second cambriolage à court terme dans un rayon géographique très proche! Aussi est-il recommandé de donner les informations nécessaires autour de soi qu’un vol a eu lieu, afin d’éviter toute contagion car ce sont des rues et des secteurs entiers qui peuvent être écumés par les cambrioleurs.

Il est aussi avéré que les violences physiques non « crapuleuses » c’est-à-dire sans vol, sont perpétrées plus fréquemment dans le Centre de Paris, la situation étant identique à celle de la Seine Saint-Denis. Le 1er arrondissement en particulier (les touristes y sont très concentrés et son territoire comprend la gare RER du Châtelet) a un taux de violence deux fois supérieur à celui de la moyenne du Grand Paris. Les Halles sont un des « hot spots » de la capitale  pour les vols commis avec violence…!

Fait plutôt rassurant, les homicides sur tout le Grand Paris sont à un niveau très bas. Ce taux de 1,2 homicides pour 100 000 habitants est de 3,4 à New York et de 11 en moyenne dans les grandes agglomérations urbaines des Etats-Unis.

Il n’empêche que personne (habitants, policiers …) ne doit relâcher la vigilance qui est une forme de prévention. La préfecture de police peut ainsi organiser des patrouilles afin de surveiller votre commerce ou votre domicile. Pour cela il suffit de s’inscrire en ligne sur le site de la préfecture de police.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *