Concerts, pièces de théâtre et expositions viennent à nous durant le confinement

En ces temps de nouveau confinement, rien de plus simple que de continuer à se cultiver avec les moyens modernes mis à notre disposition gratuitement, qu’il s’agisse de concerts de musique classique,  de théâtre ou d’expositions. Dans nos quartiers les institutions culturelles que nous connaissons bien ne sont pas à la peine sur ce plan.

En outre ce 14 novembre, malgré la crise, a été maintenue la Nuit européenne des musées 2020, pour laquelle une programmation numérique est à découvrir sur le web et les réseaux sociaux.

Ainsi au Musée du Louvre, Monique Younès, journaliste, a choisi avec le président-directeur du musée, Jean-Luc Martinez, un parcours dédié aux portraits de femmes dans l’art. Le Musée des Arts Décoratifs a prévu de son côté des films, des ateliers jeune public, etc. Voir le site internet.

Les Archives nationales (Hôtel de Soubise )mettent en ligne une performance spécifique  Voir le site internet.

Le Musée Carnavalet  qui ne réouvrira qu’au printemps prochain et s’affaire à l’accrochage des œuvres offre de retrouver un puzzle en ligne  ou le chat noir dans « Suivez-moi d’œuvres en œuvres jusqu’à l’opéra où je vous raconterai une histoire » autour du conte de Laure Urgin « Le secret du fantôme ». Suivre sur FacebookTwitter ou Instagram.

Le Musée Cognacq-Jay : donne la parole à l’une des conférencières du musée qui dévoilera les secrets d’une œuvre emblématique des collections en lien avec la nuit : le majestueux Lit à la Polonaise. Voir le site internet. 

Enfin le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme invite à des lectures loufoques à l’occasion de l’exposition « Pierre Dac. Du côté d’ailleurs ».  Voir le site internet.

C’est avec la philharmonie qu’il nous est donné de suivre en direct les concerts classiques programmés, les vidéos sont consultables pendant plusieurs semaines

Pour les amateurs de théâtre sont diffusés  des grands classiques interprétés par la troupe de la Comédie Française. On peut ainsi retrouver la Dame de chez Maxim, Cyrano de Bergerac, le Jeu de l’amour et du hasard et bien d’autres pièces du répertoire. 

Tout en restant chez soi, profitons donc des possibilités de se distraire avec ces spectacles et expositions qui parviennent ainsi à nous et qui ne dureront que le temps du confinement. Nous montrerons ainsi que nous sommes solidaires d’un secteur particulièrement touché par les mesures sanitaires liées à la pandémie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *