Fade réunion à l’Hôtel de Ville sur le regroupement de 4 premiers arrondissements

Lors d’une présentation effectuée le 06 novembre, le nouveau Premier adjoint Emmanuel Grégoire entouré de plusieurs maires des arrondissements concernés, a  essayé de démontrer devant un parterre  de représentants de conseils de quartier que le dossier du futur arrondissement central avançait. Aucune annonce particulière n’ a vraiment été faite. La présentation a commencé avec beaucoup de retard sur l’horaire prévu. Elle a porté sur le rappel  du vote concernant le nom « retenu par les habitants » avec moult détails inutiles, sur le fait qu’un pré rapport a été établi  par la conférence d’arrondissement, c’est-à-dire par les maires des 4 premiers arrondissements qui se sont appuyés sur un rapport établi par l’APUR (l’Atelier Parisien d’Urbanisme). Ce dernier précise entre autres informations que  la population du futur arrondissement regroupera 17% de ménages avec enfants. Quant  à l’accessibilité de la future mairie (celle du IIIe actuellement), aucun habitant ne se trouvera à plus de 20 mn de transport pour s’y rendre! Il nous est indiqué que la future équipe municipale regroupée  comprendra 24 conseillers (contre 48 pour les 4 arrondissements actuels), 9 adjoints et 8 conseillers de Paris.  il appartiendra au futur maire de l’arrondissement qui sera élu d’arrêter le nombre des futurs conseils de quartiers qui sont 15 actuellement.

3 thèmes vont être soumis pour discussions, et propositions aux conseils de quartier pour la rédaction du rapport final de la conférence d’arrondissement qui sera remis à la Maire : quelle démocratie participative ? Quel découpage des conseils de quartier et quelle destination pour les bâtiments que n’abriteront plus une mairie ? Mais subtilité ou curiosité, il est fait état que la loi a fixé au 31 décembre 2018 la remise de ce rapport à la Maire. Aussi le calendrier devenant très serré, les conseils de quartier ne pourront se réunir et remettre leurs propositions qui figureront en annexe du rapport, que du 03 au 14 décembre prochains ! Le conseil de Paris débattra en février 2019,  puis à nouveau des groupes de travail se réuniront….pour un bilan en juin.

Le texte de loi a été voté depuis des mois et « naïvement » on s’aperçoit à la mairie de Paris, quelques semaines avant l’échéance de la remise du rapport à la Maire,  que les conseils de quartier doivent émettre des avis en toute hâte. Tout cela est bien ridicule, qui sont les dindons de la farce finalement?  Est-ce ainsi que se conçoit la concertation dont il a été fait si souvent état à propos de ce dossier? Les participants ont montré leur agacement en posant les « vraies  » questions. Quid des conditions de vie dans le nouveau secteur avec l’afflux de touristes, une circulation épouvantable, des débordements de terrasses de plus en plus  nombreux non verbalisés et les locations touristiques qui prospèrent…?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *