La rue de Mail en fête

Pour célébrer le meilleur de la décoration d’intérieur, dans la joie de la liberté retrouvée et des beaux jours revenus, rendez-vous a été donné pour participer à l’édition 2022 de Paris Déco Off .

Depuis plus de dix ans, cette manifestation est devenue le rendez-vous des spécialistes et amateurs de décoration. La manifestation a débuté le 23 mars et se terminera le 27 au soir. Un pass gratuit pour l’accès est disponible sur internet. Dans notre arrondissement la rue du mail (ex 2e) a été retenue pour découvrir les dernières productions des grands noms du tissu d’ameublement.
Les publicités consacrées à l’évènement ne maquent pas de mettre en exergue que la décoration est devenue au fil d es années et peut-être plus encore récemment, du fait de la pandémie, une passion partagée par de très nombreux Français. Ce sont ainsi  80 créateurs et éditeurs du monde de la décoration qui ouvrent leurs 150 showrooms parisiens dont une partie est aussi située gauche. L’intérêt est de découvrir les dernières tendances. Tous les styles, toutes les matières et tous les objets de déco sont mis en lumière lors de cet événement (fauteuils, lampes, coussins, rideaux, papiers peints, éléments de décoration…). Architectes, tapissiers, décorateurs côtoient les grandes marques de tissus (Casamance, Aldeco, Pierre Frey, C&C Milano, Luciano Marcato, Isidore Leroy, Little Green, Manufacture Emblem Paris, Phillip Jeffries, Thevenon, Fortuny…).

 

En résumé un immense marché éphémère de la décoration est mis à la disposition du public, doublé d’animations et des créations surprises tel ce banc public dont les lattes ont été tapissées une à une. Ce qui  représentant 20 heures de travail pour une effet étonnant lorsqu’on le découvre sur la place des Petits Pères devant la basilique Notre-Dame des Victoires. De grands rideaux encadrent les vitrines du restaurant « Chez Georges » installé dans le quartier depuis 1964. Autre surprise les immenses abat-jours en tissus de décorations pendus tels des lanternes tout au long de la rue du Mail  (voit photo illustrant l’article). Comme chaque année, on retrouve également les lampes incandescentes, qui illuminent et balisent tout le parcours de la rive droite à la rive gauche.

Une promenade en ces jours de temps printanier qui ne manque pas d’intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.