Les journées du patrimoine 2021, nos conseils de visite

Les Journées du patrimoine  2021 ont été fixées les 18 et 19 septembre prochains,  Il s’agira de la 38ème édition. L’offre est abondante dans notre arrondissement qui concentre nombre d’édifices classés et des institutions prestigieuses. Plutôt que d’établir la liste des sites qui seront ouverts au public pour l’occasion et qui se trouve facilement via internet, nous avons préféré retenir en particulier ceux qui n’ouvrent leurs portes qu’à cette occasion et que nous vous conseillons vivement de visiter en priorité. Pour la plupart de ces lieux, pour des raisons de sécurité et aussi de pandémie, il est demandé de réserver à l’avance votre créneau horaire sans quoi la visite est impossible et de vous munir de votre passe sanitaire.

La Cour des comptes participe à ces journées qui permettront de découvrir ce magnifique bâtiment mais aussi de dialoguer avec Pierre Moscovici, Premier président de la Cour (lire notre article du 20 novembre 2018).

La visite de l’Hôtel de Toulouse et sa fameuse Galerie dorée siège de la Banque de France est un incontournable de ce rendez-vous annuel. La galerie est véritablement une splendeur à découvrir surtout depuis sa restauration. Rappelons qu’elle a inspiré Louis XIV pour aménager la Galerie de Glaces.

De son côté le tribunal de commerce de Paris construit entre 1860 et 1865 sera exceptionnellement ouvert. Des juges conférenciers vous y attendent pour des visites commentées de l’édifice, dont les salles d’audience. La durée de la visite est de 45 mn. La photographie illustrant cet article est celle de l’escalier monumental à double révolution de style Renaissance du tribunal.

La cathédrale Notre-Dame de Paris pallie l’interdiction de se rendre à l’intérieur par de nombreuses animations sur le parvis autour des métiers qui participent au chantier (métiers du gros œuvre, d’art, de la maîtrise d’œuvre, de la maîtrise d’ouvrage et de la recherche). La même thématique est reprise sur le chantier de restauration des façades de l’église Saint-Nicolas des Champs. Le samedi 18 après-midi, les restaurateurs notamment les tailleurs de pierres seront présents pour échanger et expliquer leur métier. Le dimanche après midi, ce sera au tour de l’architecte responsable du chantier de parler de son métier et de répondre à vos questions. Les échafaudages progressivement enlevés le long de la rue Cunin-Gridaine nous font découvrir le merveilleux résultat d’une restauration exemplaire.
L’Hôtel de la Marine magnifiquement restauré qui a retrouvé tout son lustre mérite le détour, une occasion de parcourir les pièces d’apparat de ce monument emblématique de la place de la Concorde, ancien garde de meubles du roi. La visite des appartements de l’Intendant du XVIIIe siècle remeublés, des salons d’honneur ainsi que de la loggia et sa vue exceptionnelle sur la place de la Concorde est proposée à travers 3 parcours sonores au choix : « Voyage dans le temps, En famille et Siècle des Lumières« .

 

Dernier bâtiment que nous vous proposons et non des moindres, l’Hôtel de Bourvallais place Vendôme qui abrite le Ministère de la Justice. L’inscription est obligatoire si vous avez envie d’admirer le bureau du garde des Sceaux. L’Hôtel a été construit de 1699 à 1702, par l’architecte Robert de Cotte. La  Chancellerie y est installée depuis 1719, l’Etat ayant acquis l’édifice à la suite de malversations commises au détriment du Trésor royal par son occupant d’alors.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.