Deux belles expositions au Louvre : « Les choses » et « Naissance de la Grèce moderne »

Nous avons sélectionné deux expositions intéressantes pour ceux qui resteront à Paris durant les fêtes.

Sur « Les choses : une histoire de la nature morte depuis la préhistoire« , le Louvre précise que  » la dernière grande manifestation » sur ce thème à Paris remonte à 1952  sous la houlette de Charles Sterling.  » L’exposition Les Choses rend hommage à ce grand historien de l’art, en actualisant le point de vue et en intégrant tout ce qui a renouvelé nos perspectives, tant en histoire de l’art ancien et contemporain, qu’en littérature, poésie, philosophie, archéologie, botanique ou écologie.

Elargissant les frontières chronologiques et géographiques, l’exposition ouvrira des fenêtres sur d’autres cultures qui ont représenté les choses en majesté. Elle invitera des artistes contemporains qui s’inspirent de leurs prédécesseurs en modifiant notre regard sur le passé. Longtemps déconsidéré, le genre de la nature morte doit être reconsidéré à la faveur de notre attachement grandissant aux choses ainsi qu’aux relations nouvelles qui s’établissent entre le vivant et le non vivant. » L’exposition entend donc reconsidérer ce genre pictural « à la faveur de notre attachement grandissant aux choses ainsi qu’aux relations nouvelles qui s’établissent entre le vivant et le non-vivant« . Genre qui a été « portée aux nues par Cézanne, Jean-Baptiste Siméon Chardin, Georges Braques ou plus récemment, Nicolas McLeod… » La peinture du XVIIe siècle issue des collections du Louvre illustrant cet article est de Louise Moillon et s’intitule « Coupe de cerises, prunes et melon ».

Hall Napoléon jusqu’au 23 janvier 2022

 

L’autre exposition que nous recommandons concerne « La naissance de la Grèce moderne 1675-1919 » qui est programmée  » à l’occasion du bicentenaire de la Révolution grecque de 1821« . 200 ans aussi que la Vénus de Milo est entrée dans les collections du Louvre ». Le souci des commissaires de l’exposition  consiste à  » mettre en valeur les liens unissant la Grèce et la culture européenne, en  suivant notamment le fil des relations entre Paris et Athènes. » Il est rappelé à ce propos qu’  » aux 17e et 18e siècles, les ambassadeurs en route vers la Sublime Porte découvrent en Grèce une province ottomane, qui intéresse vivement les artistes et les intellectuels. En 1821, la guerre d’Indépendance grecque, soutenue militairement et financièrement par certains pays européens, suscite un enthousiasme populaire. Libérée en 1829, la Grèce proclame Athènes comme capitale en 1834. Influencé par la présence allemande et française sur son territoire, le nouvel État grec construit son identité culturelle moderne en puisant aux sources du néoclassicisme français et allemand. La défense du patrimoine national et la collaboration européenne marquée par la création d’instituts archéologiques, comme l’École française d’Athènes en 1846, sont à l’origine d’un bouleversement des connaissances sur le passé matériel de la Grèce. » L’exposition met l’accent sur les relations culturelles, diplomatiques et artistiques qui existent entre nos deux pays depuis le XIXe siècle. 

L’exposition se focalise sur le croisement de « l’histoire de l’archéologie avec l’histoire du développement de l’État grec et des arts modernes. Les fouilles de Délos,  Delphes ou de l’Acropole sont à l’origine de la redécouverte d’une Grèce colorée très éloignée des canons du néoclassicisme. À la fin du 19e siècle, les grandes expositions universelles donnent à voir un nouvel art grec moderne, marqué par la reconnaissance de l’identité byzantine et orthodoxe de la Grèce.« 

Hall Napoléon jusqu’au 07 février 2022

Horaires 9h00 à TO18h00 les lundi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche. Fermé le mardi et fermeture à 17h00 les 24 et 31 décembre. Port du masque, présentation du passe et réservation en ligne obligatoires . 

NB : Cet article est le 600ème publié depuis le lancement du blog il y a 3 ans.

1 commentaire

  1. Merci pour cette intéressante rénovation, la vidéo est passionnante et permet d’accéder à d’autres vidéos extrêmement instructives sur différentes méthodologies et techniques de rénovation des bâtiments historiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *