Front commun des associations d’habitants dénonçant la gestion de l’espace publique par la Maire de Paris

Au travers d’un communiqué commun, une quarantaine d’associations et collectifs, dont l’association Réseau Vivre Paris ! auquel adhère Marais-Louvre, excédés par les abus consécutifs à l’extension  des terrasses accordée puis prorogée par l’équipe municipale viennent de demander à être reçus par la Maire de Paris.

Accordées gratuitement à l’issue du confinement ces autorisations de terrasses sont devenues finalement des autorisations pérennes qui sont en totale contradiction avec le Règlement des étalages et des terrasses et bafouent les protections qu’il offrait au voisinage.

Sans aucune concertation, l’utilisation d’une méthode dite à la hussarde, la montée des nuisances notamment le bruit la nuit… Les griefs à l’encontre des décideurs de la mairie de Paris ne manquent pas. Electeurs, habitants/contribuables sont ainsi foulés aux pieds par ceux qui agissent comme s’ils gouvernaient la ville à vie et alors qu’il y a peu encore vantaient leur méthode de gestion participative. La base électorale de la nouvelle équipe municipale  est pourtant étriquée  (22% des électeurs seulement ont voté pour elle aux dernières élections municipales).

La mairie et la préfecture ne semblent pas en mesure de contrôler ou ne veulent pas contrôler les abus par rapport à la charte existante. Laxisme ? Débordement? C’est en fait un laisser-aller qui l’emporte et favorise l’extension de la pandémie, ce qui excède d’autant plus ceux qui souffrent de tous ces abus.

La Maire se décidera t’elle à échanger avec ses administrés déconcertés et en colère face à un tel mépris.

 

Pour accéder au communiqué cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *