La police de Paris Centre a reçu Marais-Louvre

Echange constructif avec le commissaire Olivier Morges du commissariat de Paris Centre qui recevait la semaine passée Marais-Louvre. Nous avons procédé à un tour d’horizon sur les questions de sécurité et sur la vie de l’arrondissement vue du prisme de police.
Sur les bars et les terrasses il a été souligné que Paris Centre concentrait à lui seul 10% des licences IV de France! Impressionnant! Nous avons échangé sur plusieurs cas de bars qui ne respectaient pas les règles et se moquaient des nuisances subies par leurs voisins. Le commissaire a indiqué qu’une cinquantaine d’exploitants indélicats faisaient l’objet d’une surveillance, soulignant que les équipes de la DPSP assuraient aussi les contrôles qui leur incombaient. Toutefois le commissaire Morgues a rappelé que pour prononcer la fermeture administrative d’un établissement, il existait toute une procédure longue et très encadrée.
La coopération entre police nationale et police municipale (DPSP) s’installe progressivement mais les effectifs de cette dernière (5 000 annoncés par la Maire de Paris) ne devraient croître que progressivement jusqu’à la fin de la mandature. Les problèmes de stationnement et de circulation automobile par exemple sont du ressort de la DPSP (Direction de Prévention, de la Sécurité et de la Protection).
Au plan de la sécurité des biens et des personnes, des statistiques récentes de la préfecture publiées dans la presse font état pour Paris centre  d’une montée des vols avec effraction plus élevée que le reste de la capitale. Le commissaire tient à nous rassurer en précisant que le phénomène n’est pas d’ampleur et que l’arrondissement n’est pas plus impacté que d’autres et même moins. En revanche il y a beaucoup de passage au quartier des Halles et là où se trouvent les grands monuments (Le Louvre, les Tuileries le Centre Pompidou, les théâtres, de nombreux musées et Notre Dame) ainsi que les lieux sensibles (Banque de France, Palais de justice…).
La gestion des SDF reste difficile et est très encadrée par la loi. Maraudes et actions ponctuelles( en cas d’atteinte à l’ordre public font partie des tâches assurées par la police.
Des lieux de trafic de drogue dans nos quartiers sont bien Identifiés, l’ampleur des trafics en France n’épargne pas Paris ni notre arrondissement où se croisent dealers et consommateurs
Au plan de la vidéosurveillance le commissaire Morges nous assure que Paris centre est bien couvert. Fini le temps où certains élus freinaient leur installation au prétexte, malgré leur faible nombre, qu’il y en avait déjà trop.
Les travaux du nouveau commissariat 14 rue Perrée, près du Square du Temple, avancent bien. Les équipes ne pourront pas s’y installer avant un an encore. Après le déménagement il n’y aura plus pour l’arrondissement que ce seul commissariat et une antenne dans le 1er, soit au total 600 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.