La School Gallery expose le peintre Vincent Ruffin

A l’occasion, de ses 15 ans la School Gallery dirigée par Olivier Castaing et située 322, rue Saint-Martin (ex 3e), à l’angle avec la rue Notre Dame de Nazareth, expose les toiles de Vincent Ruffin jusqu’au 04 mars autour du thème « Poèmes chromatiques« . Il s’agit d’un retour pour l’artiste 10 ans après sa première exposition dans la même galerie. Cette dernière « se veut un lieu de découverte et de promotion de l’art contemporain sous toutes ses formes, des installations à la vidéo en passant par la sculpture, la peinture, le dessin, la photo, le design et les créations d’architectes.« 

L’approche proposée par le responsable de la galerie est nouvelle puisqu’après la visite de la galerie, il  »  invite les collectionneurs et visiteurs à entrer dans son cabinet d’amateur (NDLR: Olivier Castaing est d’abord un collectionneur) situé en prolongement de la galerie dans un bâtiment du 17e, ancien relais des calèches du courrier de Lyon… un cadre historique pour une immersion dans un stock vivant… une installation à part entière. » 

Rappelons que la galerie accorde une place toute spéciale à la photographie et promeut notamment l’œuvre de Gilles Caron, un des plus grands photographes de guerre français des années 60  (mai 68, guerre des 6 jours, guerre du Vietnam, du Biafra, émeutes de Londonderry …).  « Une sélection exhaustive de photographies noir et blanc mais également en couleurs est visible en permanence à la galerie. » les artistes ayant exposé à la School Gallery sont légion  (James Hill, Sacha Goldberger, Nicolas Dhervillers, Vee Speers, Ghyslain Bertholon,  Naji Kamouche ,Helena Hauss …).

Vincent Ruffin est né à Cambrai en 1972 où il a suivi les cours de l’Ecole des Beaux Arts et s’est installé à la Rochelle. Sa peinture est « généreuse et sensuelle, on est saisi d’emblée par la force de ses paysages ou portraits, les épaisseurs, les amas de matières, le choix des couleurs, comme s’il modelait la matière qui sort de ses pots ou de ses tubes, et par des angles de vue qui créent une intensité renvoyant sans cesse à une profondeur abyssale. Armé d’une technique solide et affirmée…

Vincent Ruffin sculpte la peinture, travaille le relief, la texture, le toucher, faisant d’une plaine aride un paysage escarpé, d’un visage lisse un faciès creusé de ruisseaux capricieux. Chaque sujet prend alors des contours fugitifs d’où jaillit une émotion brute, d’où transpire l’histoire du modèle… »  Il a exposé à Paris, Avignon, Lille, Cambrai, La Rochelle Bordeaux, Antwerpen,  Angers et à la Fiac. Il a été en résidence à Cuba, Manille, New-York et à la Villa Médicis. Plusieurs institutions ont acheté ses toiles.

La toile retenue pour illustrer cet article a été exécutée en 2021 et s’intitule « Canoë sur Rompsay« 

 

 

Horaires 14h00-19h00 sauf le dimanche et le lundi 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.