Belle exposition du designer et précurseur italien Ettore Sottsass au Centre Pompidou

Le Centre Pompidou a réuni « un ensemble unique de pièces historiques majeures du designer italien Ettore Sottsass (1917-2007), des années 1940 aux années 1980. Plus de quatre cents œuvres (dessins, peintures, objets de design), cinq cents photographies et deux cents documents inédits issus des archives de la bibliothèque Kandinsky, mettent l’accent sur toutes les composantes créatrices de son œuvre« . Plus d’infos, réservation...

« Designer, architecte, écrivain, Ettore Sottsass est un précurseur à chaque période de sa vie… Il envisage le design comme une manière de refonder l’architecture, ainsi que de tisser un lien nouveau entre l’homme et les objets« .

« J’ai toujours pensé que le design commençait là où finissent les processus rationnels et où commencent ceux de la magie. » a t’il affirmé.

Les premières créations d’Ettore Sottsass datent des années  40,  influencées par les avant-gardes artistiques et architecturales − cubisme, constructivisme, ou encore néoplasticisme. Elles sont « à la croisée de la peinture, sculpture et de la maquette« .  À partir de 1947, l’artiste fonde son agence de design à Milan et se lance dans le mobilier et des projets d’aménagement, premières expérimentations où Ettore Sottass « est tout à la fois architecte, designer, peintre, sculpteur, scénographe, graphiste, critique, etc. »

Les première céramiques sont réalisées en 1956. Après un voyage en Inde en 1961, Ettore Sottass est gravement maladie, il séjourne à l’hôpital en Californie  durant de longs mois. Les Céramiques des ténèbres sont de cette période. En 1969, un ensemble de céramiques monumentales, entre architectures primitives et totems chamaniques est exposé au musée d’art moderne de Stockholm (une reconstitution partielle en est présentée dans cette exposition). Les années 1960-1970 seront celles des expérimentations dont témoignent les Meubles containers réalisés en 1972 pour le MoMA à New York.

« En 1981, Sottsass fonde le groupe Memphis. Par sa vision libératoire du design, Memphis jette les bases d’une autre approche créative, pointant la faillite des idéologies modernes au profit d’une dimension émotionnelle et sensorielle des objets. Le renouveau décoratif, initié par Memphis, à travers les motifs, les couleurs, les matériaux et une expressivité nouvelle de l’objet, ouvre sur des expérimentations infinies de formes, qui seront présentées dans un environnement immersif de motifs créés par Sottsass« …  La bibliothèque cloison « Carlton », en bois et laminé plastique, qui illustre cet article date de 1981.

« Cette exposition permet également de découvrir la passion d’Ettore Sottsass pour la photographie comme instrument de captation du réel. Pour lui, voyage et photographie participent d’une même odyssée… Plusieurs centaines de photographies inédites sont présentées, issues du fonds de la bibliothèque Kandinsky« .

 

Jusqu’au 11h – 21h, tous les jours sauf mardis – Réservation fortement recommandée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.