La vitesse de circulation passe à 30 km/h, pour quelle efficacité ?

Nous l’avions évoqué en juillet, la mairie de Paris et la préfecture de police ont décidé de limiter la vitesse de circulation à 30 km/h sur une grande partie du territoire parisien dès le 30 août 2021 (arrêté du 8 juillet 2021). Cette décision fait suite à une consultation publique qui a eu lieu du 27 octobre au 27 novembre 2020. Enquête qui n’a recueilli que 5 734 avis recevables émanant seulement de 63% de répondants parisiens!!
La décision de rouler à 30 km/h est donc fondée sur 3 612 réponses de Parisiens à comparer aux 2,161 millions d’habitants de la capitale, c’est-à-dire 0,16 %. Un acte, on ne peut plus démocratique puisque sur ces réponses, 47% des avis étaient défavorables à la mesure, ce qui au final, en fonction des chiffres officiels communiqués, ne ferait que 0,08% de Parisiens favorables. La vitesse de circulation à Paris sera donc fortement réduite en raison d’un souhait rendu par un échantillon que l’on peut qualifier d’infinitésimal voire négligeable.
Quelques exceptions dérogent à cette mesure.  La vitesse de circulation restera à 70 km/h pour le périphérique. De même, les véhicules pourront toujours rouler à 50 km/h sur les boulevards des Maréchaux et d’autres axes routiers spécifiques (avenues des bois de Boulogne et de Vincennes, des Champs-Elysées…). La mairie consciente que cette mesure sera impopulaire souligne dans sa communication que la limitation de la circulation à 30 km/h s’appliquait déjà à 60 % des voies parisiennes.
Cette décision dite « écologique » va t’elle faire baisser les émissions de particules et de CO2 ? Nous en doutons, elle risque de provoquer l’inverse car les bouchons vont se multiplier.
Va t’elle réduire les nuisances sonores? Non là encore du fait des embouteillages et de la multiplication des terrasses.
Va t’elle réduire les risques d’accidents? La folie des trottinettes montre qu’au contraire ils augmentent.
Va t’elle réduire les incivilités des conducteurs ? Nous ne sommes pas convaincus et nous pouvons d’ores et déjà affirmer que cette vitesse limitée sera peu respectée. Nous n’imaginons pas la mairie et la préfecture installer des policiers dans toutes les rues et à tous les carrefours.
Va t’elle « apaiser » les déplacements ? Non bien au contraire cette mesure va accroître le stress des conducteurs.
Va t’elle améliorer la circulation des transports en commun? Nous savons très bien que ce ne sera pas le cas, les bouchons, la multiplication des voies piétonnes et des engins de déplacements dits « doux » rendent les trajets plus longs.
Il aurait été préférable de moduler la vitesse selon les types d’axes (comme le préconisaient 19% des interrogés) et selon les quartiers plutôt que de l’appliquer unilatéralement. La mise en œuvre de ce nouvel arrêté va nous faire vivre une rentrée à la « sauce municipale » qui risque fort d’excéder bien des Parisiens et bien des conducteurs sans pour autant diminuer la pollution. Cette mesure n’est en fait qu’une des conséquences de la course à qui sera le plus vert(ueux)… 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.