Paris en chantier tout l’été, des travaux sans …

On nous annonce un été 2022 particulièrement embouteillé. La raison principale invoquée étant l’état déplorable de bien des voies et trottoirs qui ne peuvent pas rester en l’état à l’approche des Jeux Olympiques. Nous savons tous combien les chaussées martyrisées et délaissées ont besoin d’une sérieuse réfection . Le budget alloué à la voirie a augmenté de 50% selon les élus.  Soit 15 millions d’€,  y compris pour la rénovation des trottoirs en piteux état, bien souvent farcis de nids de poule,  avec des dalles déchaussées et des potelets arrachés laissant des trous béants. il vaut mieux regarder où l’on met les pieds si l’on veut éviter la chute. ce qui n’enlève pas le risque de se faire renverser par un trottinette.!

La mairie ne cache pas vouloir (comme souvent) frapper un grand coup annonçant 12 km de voies qui seront rénovées regroupées en 80 opérations. 8 chantiers seront  lancés concomitamment sur les Grands Boulevards et autres grands axes  (Saint-Jacques, Vaugirard, Amsterdam, Invalides, Montmartre, Cours de Vincennes, Ledru Rollin….) où seront créés 15 km de pistes cyclables et pérennisées d’autres.  Par ailleurs nombre d’arrêts de bus seront mis aux normes d’accès handicapés.  Ces chantiers s’ajoutent à ceux liés au prolongement des lignes de métro et autres transports en commun. Ce qui nous promet malgré les vacances de « jolis  » embouteillages et tout cela sous une chaleur intense. Consciente du « ras le bol » des parisiens la mairie spécifie que ce surcroît de travaux s’étalera sur 2 mois (juillet et août).

Bien entendu pour que la pilule soit moins amère, sont mis en avant bien des arguments allant de la diminution des émissions de gaz à effet de serre en passant par l’amélioration du cadre de vie (600 arbres seront plantés et la transformation en espaces piétons de 21 rues proches des écoles soit 20 000 m2, rues qui seront fermées à la circulation ). On comprend aisément qu’après ces travaux les embouteillages déjà intolérables vont redoubler en nombre et en importance.  Mais il faut bien compenser les 3 ha d ‘espaces publics abandonnés aux seules terrasses estivales !

Si l’on additionne tous ces aménagements à ceux déjà existants Paris devient de plus en plus inaccessible dans des endroits de plus en plus nombreux et il y a fort  parier que ce grand désordre se prolongera bien au-delà du délai des 2 mois promis.

Parisiens, préparez-vous à subir ce nouveau  chambardement qui semble sans fin et n’épargne aucun quartier.

1 commentaire

  1. ca ne s’arrete jamais.
    quand alons nous pouvoir aller d’un point à un autre ‘normalement’ .
    C ‘est un concours de sens interdits à la voirie ?

Répondre à JBB Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.