Des pièces de théâtre intéressantes à l’affiche

Parmi les différentes pièces de théâtre actuellement ou bientôt à l’affiche, nous en recommandons deux tout particulièrement. Non seulement les critiques sont bonnes mais nous souhaitons pouvoir encourager les lecteurs Parisiens de notre blog à se rendre dans ces salles qui ont toutes beaucoup souffert et souffrent encore de cette grève qui n’en finit pas.

Nous avons choisi un grand classique de la comédie de boulevard « Le système Ribadier» de Feydeau « un système sans pareil pour se soustraire à la surveillance des femmes jalouses ».  La mise en scène très réussie est de Ladislas Chollat. Les principaux interprètes sont Patrick Chesnais , Pierre-François Martin-Laval et Valérie Karsenti.

Théâtre des Bouffes Parisiens, 4, rue Monsigny (2e), à partir du 22 janv. Tél.: 01 42 96 92 42.

 

Tout à fait différente est la pièce « Intra Muros » écrite et mise en scène par Alexandre Michalick.  « Tandis que l’orage menace, Richard, un metteur en scène sur le retour, vient dispenser son premier cours de théâtre en prison. Il espère une forte affluence, qui entraînerait d’autres cours – et d’autres cachets – mais seuls deux détenus se présentent : Kevin, un jeune chien fou, et Ange, la cinquantaine mutique, qui n’est là que pour accompagner son ami. Richard, secondé par une de ses anciennes actrices – accessoirement son ex-femme – et par une assistante sociale inexpérimentée, choisit de donner quand même son cours… »

L’originalité de la pièce tient tout d’abord au thème retenu, un cours de théâtre dans l’univers carcéral, mais qui fait découvrir petit à petit la vie des différents personnages. « L’histoire prend une tournure inattendue, légèrement tirée par les cheveux mais nous ne nous ennuyons pas une seconde…Le rythme est bon… Deux ou trois éléments de décors, un peu de musique live pour accentuer les émotions…Des acteurs de grande qualité. L’ensemble est bien réalisé, astucieusement mis en scène. Un agréable moment. »

La pièce a déjà attiré plus de 200 000 spectateurs, elle  est soutenue par la fondation Jacques Toja pour le théâtre. Cette dernière rassemble le mécénat des entreprises et des particuliers en faveur de l’art dramatique et notamment en faveur de l’égalité des chance

La Pépinière Théâtre,  7, rue Louis-le-Grand (2e ) 

 

N’oublions pas « Edmond », la pièce toujours à l’affiche du Théâtre du Palais Royal jusqu’au 31 juillet 2020. L’action commence le jour de la première représentation de Cyrano de Bergerac. La troupe de 12 comédiens est remarquable.

38, rue de Montpensier (1er )

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *