La transformation du parking de la rue du Grenier Saint-Lazare a débuté

Les bâtiments de chantier sont installés, les équipes de l’entreprise immobilière Sogaris (*) chargée du projet et accompagnée d »Artelia (bureau d’études techniques pour la maitrise d’œuvre), de Syvil (cabinet d'(architecture) et de Sismo (designer kiosques) s’activent depuis peu rue du Grenier Saint-Lazare où est aménagé sur 6 niveaux, ce que la mairie appelle « l’immeubles inversé« .  «  Un grenier urbain de proximité… d’une surface de 1600 mètres carrés et d’un micro hub de cyclo-logistique, »  c’est-à-dire, dit plus simplement,  créer à la place du parking existant des espaces de logistique pour abriter stocks, marchandises et biens personnels. Une conciergerie est prévue dans un kiosque en surface (20 m2) de façon à offrir plus d’assistance aux commerçants et habitants et répondre à leurs questions. Des cyclistes pourront apporter les marchandes chez leurs destinataires, ce qui selon la mairie ne générera pas de flux de camions.(NDLR: mais il faudra bien livrer les marchandises dans ce local de stockage?). La mise en service de ce projet lauréat de « Réinventer Paris 2 » en 2019,  est prévue mi-2022.

Le niveau – 1  comprendra un espace d’accueil, une salle réservée aux  habitants et aux associations du quartier et une zone dédiée à la « cyclo-logistique« , Les autres niveaux étant dédiés au stockage.

Les projets de transformation de ce parking Vinci inutilisé depuis des années ne manquaient pas (voir ce que nous indiquions à ce propose en novembre 2018). La transformation en cours est une première qui pourra servir d’exemple si l’expérience de grenier urbain est à terme couronnée de succès. Nous réitérons à ce propos notre proposition, pour laquelle la mairie d’arrondissement n’a pas même pas daigné répondre, de créer un marché hebdomadaire un jour de la semaine  et le dimanche sur l’esplanade en dessous de la quelle se trouve le parking. Ce marché a sa place et sa zone de chalandise car les autres marchés sont éloignés, Les jours de marché les bicyclettes et les trottinettes seraient interdites de rouler sur l’esplanade au grand bonheur  des piétons qui craignent de plus en plus d' »emprunter cette voie très minérale devenue un piste pour deux roues.   

 

(*) Foncière spécialisée en logistique urbaine et investisseur de long terme, la SEM Sogaris opère dans le cadre d’une croissance durable fondée sur la maîtrise d’ouvrage, d’acquisition d’actifs mûrs et neufs, tout en modernisant en permanence son patrimoine constitué depuis la plateforme de Rungis (Val-de-Marne), en 1967, et s’étendant aujourd’hui sur une surface de 667 000 m² et 13 sites dont 11 dans le Grand Paris.

1 commentaire

  1. Il serait bien difficile de faire plus laid que cette tour bancale qui défigure les berges
    Les architectes feraient bien de s inspirer du principe d équilibre et de symétrie qui a fait la réussite de notre art classique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *